Les soixante auteurs présents ne doivent pas regretter leur venue aux Pieux.
Cette année, le public a été une nouvelle fois au rendez-vous… et les livres se sont bien vendus. Pour preuve, Patrick et moi-même avons dédicacé la totalité de notre nouveauté, Contes de toutes les couleurs. Nos autres productions n'ont pas été en reste non plus et les piles ont connu une belle érosion durant ces deux jours. Pourtant on a eu peur, une drôle de rumeur circulait dans les allées du salon. Le conseiller général présent au pot d'inauguration samedi soir l'a confirmé devant l'assemblée présente au pot d'inauguration : le Conseil général de Basse-Normandie retire sa subvention. Bien sûr, le salon n'est pas principalement visé, d'autres manifestations sont également victimes de cette décision jugée injuste par les protagonistes des lieux. Courageux, l'élu, hostile à cette décision, a promis de tout faire pour que les organisateurs récupèrent d'une manière ou d'une autre ces quelques deniers…
Mais qu'importe la crise et ses effets indésirables, le public est venu nombreux comme pour soutenir Michel Giard et toute son équipe, cette fidélité et le franc succès rencontré par tous les auteurs nous font dire que le salon du livre des Pieux n'est pas prêt de tourner sa dernière page et tous ensemble on écrira un nouveau chapitre… l'an prochain.