Blog Oscar

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 juillet 2020

Dessins de presse

20 ans au panier !

20-ans-fourie.jpg
Le 20e​ anniversaire​ de Marc Fourie à la présidence du JHB

Comme annoncé, j'ai rejoint la terre qui m'a vu grandir. Mon regard pour la prochaine saison sur l'actualité du JHB​ !

dimanche 19 juillet 2020

Dessins de presse

Renfort magique au JHB !

les-gaulois-basket.jpg
La venue d’Aurélien Salmon au JHB par Régis Hector…

Comme annoncé, j'ai rejoint la terre qui m'a vu grandir. Mon regard sur l'arrivée de la vedette professionnelle Aurélien Salmon au JHB​ ! j'interviendrai sur l’actualité de la formation de nationale 2 et du club tout au long de la saison​ !

vendredi 17 juillet 2020

Communication

De retour sur les parquets !

logo-jhb.jpg
Alain Thiébaut, journaliste sportif au Républicain Lorrain et responsable com du Joeuf-Homécourt Basket m'a recruté au sein de l'équipe jovicienne...

L’artiste Régis Hector fera équipe avec le JHB !
Quelle heureuse nouvelle pour Jœuf/Homécourt ! Régis Hector, dessinateur de presse, auteur de bandes dessinées ou illustrateur hors pair, revient à ses premières amours : le basket à Jœuf. Il apportera son immense talent pour commenter régulièrement l'actualité du club lorrain. Avec le tempérament et l'humour qu'on lui connaît. La vie est souvent faite de rebonds. Surtout entre deux paniers de basket. Notamment à Jœuf/Homécourt, où on ne perd jamais le sens de la famille. Régis Hector, 56 ans, est un enfant du pays qui a bien grandi, devenant une mine d'or pour ceux qui le côtoient.
Dessins de presse au Républicain Lorrain (Metz), où il travaille depuis 36 étés, à l’Est Républicain (Nancy) et Vosges matin, Régis Hector est l’auteur d’une kyrielle de BD (la saga Oscar et Mauricette par exemple). Maints livres, romans, campagnes publicitaires ont aussi bénéficié de son inspiration. Régis Hector croque l'actualité avec humour et un sens critique aiguisé. Comme l'artiste lorrain véhicule un tas de valeurs humaines, rejoindre le club jovicien était devenu naturel.
« Des tas de choses me rattachent à cette ville. J'y ai passé mon enfance et mon adolescence.  D'ailleurs, il a appris la leçon aux côtés d'un certain Patrice Gœuriot, l’entraîneur actuel  du JHB. « Je me souviens d'une anecdote : en CM1, on faisait les cons, je me suis cassé la figure en tombant de ma chaise. Patrice n’arrêtait pas de rire. Mme Biz a fini par me dire : tu passeras le reste de la journée par terre ! » Et son voisin de s’esclaffer davantage…
Régis Hector s’est vite relevé et a rapidement décollé. « Le déclic du dessin s'est produit au collège Maurice Barrès grâce à une super documentaliste et un professeur, M. Lévêque.» Des bulles aux ballons, il n'y a qu'un pas. « J'allais assister aux matchs de la nationale 1 (pro A ou Jeep élite de nos jours)… » Rien de plus normal, le nom Hector est associé au JHB. La logique affective existe plus que jamais.
« Mon oncle André a été joueur, entraîneur, à la belle époque, celle de l'Américain George Fisher (années 80) ! Il y avait aussi Jean-Louis Tornior (toujours dirigeant). Mon père (Gérard) était aussi un bon basketteur, il était même demandé par de grands clubs mais il a préféré la carrière syndicale et politique…» Autre rapprochement saisissant : le paternel de Régis Hector a été l’adjoint, pendant plusieurs mandats, de la fameuse et mythique maire jovicienne Colette… Gœuriot. Le nom vous dit sans doute quelque chose.
Régis Hector et Jœuf, éternelle histoire. Ce ne sont pas ses chers disparus, qui reposent dans le cimetière situé à 100 m de la salle Jean-Wurtz, qui prétendront le contraire. « Et je vais retourner voir quelques matchs ! » Comme au bon vieux temps, quand les Verts étaient heureux autour d'un ballon de rouge, deux couleurs locales !
A.T.

samedi 9 novembre 2019

Dessins de presse

Derby lorrain, je suis jovicien !

derby-metz-joeuf-19.jpg
Cliquez sur le dessin pour découvrir l'article paru dans Le Républicain Lorrain.

mercredi 6 mars 2019

Dessins de presse

Divorce sur le parquet

DIVORCE-BASKET.jpg
Cliquez sur le dessin pour découvrir l'article paru dans Le Républicain Lorrain.

- page 1 de 2