Blog Oscar

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clef - Douaumont

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 18 juin 2017

Dédicaces

Oscar et Mauricette de retour du front...

poilu-et-bd.jpg
Première séance de dédicaces dans le cadre des Rencontres de Verdun.
Agréable journée dans la chapelle du village de Douaumont pour l'exposition de mes dessins et planches de BD et dédicaces des Z'aventures d'Oscar et Mauricette... Des visiteurs tout au long de la journée et de toutes nationalités. Un très bel accueil pour mon nouvel album, la totalité des Bd "Les disparus de Verdun" et Alerte rouge à Vaux et Douaumont" a été vendue.
chapelle-douaumont.jpg
expo-douaumont-2.jpg
expo-douaumont-1.jpg
hector-signe-douaumont.jpg
dedicace-alerte-1.jpg
hector-a-douaumont.jpg

http://verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/agenda/rencontres-de-verdun

vendredi 23 novembre 2012

Romans

Crayonné bleu...

hector-bleu-2.jpgPatrick Bousquet sur tous les fronts.
Alors qu'il est en train d'ajuster les dernières lignes des prochaines aventures d'Oscar et Mauricette (on y reviendra), vous me voyez en train de plancher sur l'illustration de son nouveau roman.
C'est le grand retour de Bleu, labrador héroïque de la première Guerre Mondiale. Dans cette nouvelle fresque, le courageux digitigrade
 et son maitre, le lieutenant Jules Besson abandonnent l'uniforme afin de se transformer en espion... du côté du fort de Douaumont. Chien oblige, c'est une histoire haletante qui vous laissera aux abois tout au long des pages...
ClIquez sur ma photo pour découvrir d'autres vues de la prochaine couverture de Bleu

jeudi 15 mars 2012

Actualité

Salauds and Co !

douaumont-et-queuleu.jpgL'ossuaire de Douaumont près de Verdun(55) et le Fort de Queuleu (57), deux lieux de mémoire profanés et saccagés.
La lorraine qui a vu sur ses terres combattre l'ensemble de l'Europe lors des deux derniers conflits majeurs du XXe siècle ne pourra décidément jamais cicatriser ses plaies. La semaine dernière, l'ossuaire de Douaumont, nécropole érigée pour recueillir les ossements des soldats inconnus de la Première Guerre, a été visité par des malfrats. Des crânes et autre os ont semble t-il été dérobés. La revente d'objets de 14-18 n'a apparemment aucune limite.
Et cette semaine à Metz, les membres de l'amicale des anciens déportés du Fort de Queuleu ont eu la désagréable surprise de constater les dégats causés par une bande d'irresponsables. Déjà abandonné par les différentes institutions régionales, ce lieu de mémoire où un bon nombre de mosellans furent torturés par la Gestapo n'avait pas besoin de ce nouvel acte de barbarie. Je suis écœuré et touché personnellement : mon grand-père y fut interné avant d'être déporté vers le camp de concentration du Struthof dans le massif vosgien puis Dachau.